Horaires d'ouverture


Septembre - Juin
Lun Fermé
Mar Fermé 15h30 -17h45
Mer 9h30-12h00 14h00-17h45
Jeu  Fermé au public
Ven 9h30-12h00 15h30-17h45
Sam 9h30 - 12h00 14h00-17h30
Dim Fermé

Fermé  lundi, jeudi, dimanche et jours fériés.

les horaires tiennent compte du couvre-feu national

Facebook

Vous dites Manga ?

 

Vous dites manga ?

Le manga. Traduction littérale : image dérisoire. Adulé par certains, méprisé par d’autres, une seule chose est claire : le manga fait parler de lui. Alors pourquoi ? Lire la suite

 

Qu’est-ce que le manga ?

Ce terme, inventé par le caricaturiste Katsushika Hokusai (1760-1849) signifie littéralement "image dérisoire" . Lire la suite

 

La confusion des genres

Avant toute chose, une certitude, il est difficile de classer une réalité éditoriale dans des tiroirs prédéfinis et le public reste seul maître de ses choix de lecture. Cependant, trois catégories se détachent de la production manga : le shojo, manga pour les filles, le shonen, pour les garçons et le seinen, pour les adultes. Pour séduire leurs publics respectifs, shojo, shonen et seinen développent des thématiques différentes.

 

Vous dites manga ?

 

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 90Le manga. Traduction littérale: image dérisoire. Adulé par certains, méprisé par d’autres, une seule chose est claire : le manga fait parler de lui. Alors pourquoi ?
Le manga, c’est avant tout de la bande dessinée japonaise. Elle reflète une société, la société japonaise. Le manga est extrêmement structuré et s’adresse à un public défini. Le shonen pour les jeunes garçons, le shojo pour les filles et le seinen pour les adultes. Chaque genre reflète les attentes de leur public. Les Shonens et les Shojos répondent aux attentes des adolescents en mettant en avant ici un jeune garçon comme tout le monde mais qui se révèle l’âme d’un héros; là, une jeune fille cherchant l’amour véritable. Autant de sujets chers à des adolescents qu’ils soient japonais ou européens.
Pendant 5 ans (2003-2008), la médiathèque de Mimizan a accompagné ce phénomène autour d’un festival : Fana’manga.

 

Qu’est-ce que le manga?

Ce terme, inventé par le caricaturiste Katsushika Hokusai (1760-1849) signifie littéralement "image dérisoire" . Les "manga" de Hokusai étaient des estampes montrant des personnages populaires sous des dehors comiques. Ce type de représentation, leur style et leur audace, ont fini par donner naissance à une forme d'expression graphique à part entière, au même titre que le comic-book aux Etats-Unis ou la BD franco-belge en Europe.
Néanmoins, les codes et les particularités du manga ne doivent pas masquer une évidence : le manga, ce n'est rien d'autre que de la BD. À ceci près que ce dernier est en train d'influencer de plus en plus les cinéastes, les plasticiens, et d'innombrables auteurs de BD.
Le manga contemporain est le résultat de multiples influences. Cette impulsion fut donnée par Osamu Tezuka qui a révolutionné les codes du manga. Inspiré par les films hollywoodiens, il introduit le découpage cinématographique en modifiant la forme des cases. Ce nouveau principe donne aux mangas un rythme soutenu de film d’action.
Le manga s’est aussi inspiré des techniques de dessins de comics américains des années 50 en s’appropriant l’utilisation de traits qui donnent des impressions de vitesse dans le mouvement.
Une autre caractéristique est la technique des « gros yeux » intégrée par Tezuka qui trouvait les grands yeux de Blanche Neige de Disney très expressifs.
Une autre grande différence avec la BD franco belge est dans le style de narration. Au Japon, les personnages sont placés au centre de l’intrigue, ce qui facilite l’identification avec le lecteur. Cette narration s’accompagne souvent d’une rupture d’homogénéité dans le graphisme : plusieurs styles peuvent être présents sur une même page. Cette technique permet notamment d’accentuer les défauts des personnages.
Enfin cette narration est agrémentée de nombreuses onomatopées relatives aux mouvements, actions ou pensées des personnages.

Sources : site glénat – www.glenat.com

La confusion des genres

Avant toute chose, une certitude, il est difficile de classer une réalité éditoriale dans des tiroirs prédéfinis et le public reste seul maître de ses choix de lecture. Cependant, trois catégories se détachent de la production manga : le shojo, manga pour les filles, le shonen, pour les garçons et le seinen, pour les adultes. Pour séduire leurs publics respectifs, shojo, shonen et seinen développent des thématiques différentes.

 

Le Shonen

Le genre principal est le nekketsu ou « sang bouillant » qui regroupe les thèmes suivants : amitié, effort, esprit de groupe et dépassement de soi. Il regroupe la plus grande partie de la production éclipsant presque la comédie sentimentale et l'humour.
A l'origine du nekketsu, se trouvent les mangas de sport comme Katsu! ou Evil heart, qui glorifie ces valeurs. Il fut très vite rejoint par les histoires de quêtes et d'aventure dont la série emblématique reste Dragon Ball et ses héritiers, Fullmetal alchemist et Fairy Tails. Parallèlement, on observe un élargissement de la thématique sportive aux jeux de sociétés (Yu-gi-oh, Hikaru no go). Dans ce paysage éditorial, les récits historiques (L'opéra de Pékin) et les histoires d'enquêtes (Détective Conan), trouvent une place non négligeable.


 

Le Shojo

Une grande partie de la production est dominée par la romance sous toutes ses formes : tragédie, comédie, récits historiques (La rose de Versailles), quotidien, qu'elles soient histoires réalistes ou fantastiques. Le shojo reste plus ecclectique que le shonen et on y retrouve des thématiques similaires, à la différence que l'action se concentre souvent autour d'un groupe dans le shonen, et autour d'un seul personnage dans le shojo. Un autre genre dominant est la chronique de la vie quotidienne soit centrée sur la vie scolaire, soit sur des chroniques familiales ou personnelles. Autre différence, l'humour est une constante du genre, même les récits les plus dramatiques possèdent des contrepoints humoristiques. Enfin, on trouve chez le manga pour jeunes filles, des mangas d'horreur. Ce genre s'est développé quasi exclusivement dans les shojo, avec un graphisme plus « dur ».

 

Le Seinen

 

Tributaire des deux autres genres, il en exploite la plupart des genres et des thèmes, tout en les adaptant au plublic adulte. Outre la littérature populaire, le feuilleton en tête, ce sont les faits divers et les mouvements de société qui lui fournissent la majeure partie de son matériau de base.
Ainsi, le sport laisse le pas aux métiers et les quêtes laissent la place aux salaryman luttant pour se faire une place au soleil (Ii hito de SHIN Takahachi) ou d'un interne en médecine voulant révolutionner le système de santé (Say hello to Black Jack.)
Il existe toute une gamme de Seinen, pour la tranche d'âge la plus jeune qui tend à se composer de shonen « plus adulte » prolongeant une série existante comme City Hunter qui se prolonge avec la série seinen Angel Heart. D'autres poursuivent leur série précédente comme KISHIRO avec Gunnm Last Order.Il existe toute une production adulte féminine :Nana de YAZAWA, Blue de NANANAN Kiriko ou Indigo blue de YAMAJI Ebine.
Puisant dans les genres du shojo et du shonen, le seinen ne dédaigne pas une petite romance ou une chronique familiale.TAKAHACHI Rumiko a marqué toute une génération avec Maison Ikkoku

Sources : Le Virus Manga.-mai/juin 2004.

Malvoyant
Thème par défaut

Nouveautés

  1. item 1
    Tu mourras à 20 ans
    Amjad Abu Alala
    Pyramide Vidéo Paris
    2020
  2. item 2
    Monos
    Alejandro Landes
    Le Pacte Paris
    2020
  3. item 3
    Emma
    Autumn De Wilde
    Universal S.l
    2020
  4. item 4
    Vivarium
    Lorcan Finnegan
    The Jokers Films
    2020
  5. item 5
    Adam
    Maryam Touzani
    Ad Vitam France
    2020
  6. item 6
    Le sommeil
    Muriel Florin
    CNRS éd. Paris
    2020
  7. item 7
    Au bonheur des dames
    Agnès Maupré
    Ed. Casterman [Paris]
    2020
  8. item 8
    Falloujah : ma campagne perdue
    Feurat Alani
    Ed. Les Escales Ed .Steinkis [Paris] Paris
    2020
  9. item 9
    L'homme qui tua Chris Kyle
    Fabien Nury
    Ed. Dargaud [Paris]
    2020
  10. item 10
    Divine : vie(s) de Sarah Bernhardt
    Eddy Simon
    Futuropolis Paris
    2020
  11. item 11
    Mary Jane
    Frank Le Gall
    Futuropolis Paris
    2020
  12. item 12
    Les morts ont tous la même peau
    Jean-David Morvan
    Ed. Glénat Grenoble
    2020
  13. item 13
    La solitude du marathonien de la bande dessinée
    Adrian Tomine
    Ed. Cornélius Paris
    2020
  14. item 14
    Charlotte impératrice (2) : L'empire
    Fabien Nury
    Ed. Dargaud Neuilly
    2020
  15. item 16
    Les artilleuses (1) : Le vol de la Sigillaire
    Pierre Pevel
    Drakoo Charnay-lès-Mâcon
    2020
  16. item 17
    C'est pas ma faute
    Samantha Bailly
    Ed. Pocket Paris
    2020
  17. item 20
    Complex (4) : Complex
    Kumiko Kikuchi
    Ed. Soleil Vegetal manga shoten Toulon [Bordeaux]
    2003
  18. item 21
    Alice 19th (5) : Alice 19th
    Yuu Watase
    Glénat Grenoble
    2003
  19. item 22
    Complex
    Kumiko Kikuchi
    Soleil Manga Toulon
    2005
  20. item 23
    Les Mythics (5) : Miguel
    Patrick Sobral
    Ed.Delcourt Paris
    2019
  21. item 24
    Les Mythics (3) : Amir
    Patrick Sobral
    Ed.Delcourt Paris
    2018
  22. item 25
    Les Mythics (6) : Neo
    Patrick Sobral
    Ed.Delcourt Paris
    2019
  23. item 26
    Voro (3) : L'armée de la pierre de feu. troisième partie
    Janne Kukkonen
    Ed. Casterman [Paris]
    2019
  24. item 27
    L'anomalie : roman
    Hervé Le Tellier
    Ed. Gallimard Paris
    2020
  25. item 28
    Harmony (6) : Metamorphosis
    Mathieu Reynès
    Dupuis [Paris]
    2020
  26. item 29
    Trencadis : roman
    Caroline Deyns
    Quidam éditeur
    2020
  27. item 30
    Lord Jeffrey (2) : La nuit du cerf
    Joël Hemberg
    Ed Kennes
    2020
  28. item 32
    Flying witch (8) : Flying witch
    Chihiro Ishizuka
    Ed. Nobi nobi ! [Vanves]
    2020
  29. item 34
    L'âge d'or (2) : L'âge d'or. 2
    Cyril Pedrosa
    Dupuis [Paris]
    2020
  30. item 36
    Ajin (15) : Ajin : semi-humain
    Tsuina Miura
    Ed. Glénat Grenoble
    2020
  31. item 38
    Echoes (5) : Echoes
    Kei Sanbe
    Ki-oon [Paris]
    2020
  32. item 39
    Elin (10) : Elin : la charmeuse de bêtes
    Nahoko Uehashi
    Pika éd. Paris
    2020
  33. item 40
    Les vieux fourneaux (6) : L'oreille bouchée
    Wilfrid Lupano
    Ed. Dargaud Neuilly
    2020
  34. item 41
    Nains (19) : Tadgar des Errants
    Nicolas Jarry
    Ed. Soleil Toulon
    2020
  35. item 42
    Les veilleurs (2) : Les veilleurs : tome 2
    Jean-Luc Bizien
    Actusf Chambéry
    2018
  36. item 43
    Les géants (1) : Erin
    Lylian
    Ed. Glénat [s.l.]
    2020
  37. item 44
    Entre chiens et loups (5) : Entre les lignes
    Malorie Blackman
    Ed. Milan [s.l.]
    2020
  38. item 45
    Le serment des lampions
    Ryan Andrews
    Ed.Delcourt Paris
    2020
  39. item 46
    Le corniaud
    Gérard Oury
    Studio Canal Issy-Les-Moulineaux
    2015
  40. item 47
    Pokko et le tambour
    Matthew Forsythe
    Ed. LittleUrban [Paris]
    2020
  41. item 48
    Arythmie
    Boris Khlebnikov
    Epicentre Films Paris
    2020
  42. item 49
    Pompon ours et pompons blancs
    Benjamin Chaud
    Ed.Hélium Saint-Claude-de-Diray
    2020
  43. item 50
    Résidence Beau Séjour
    Gilles Bachelet
    Ed. Seuil jeunesse PARIS
    2020

Playlist musique

Petit déj bibouille

Le 06 Mars 2021

_9h30-12h

Atelier de découverte numérique

pour 8/13 ans

Atelier robotique

_Entrée gratuite, sur inscription